Tout savoir sur les pierres précieuses

Tout savoir sur les pierres précieuses

L’appellation « pierres précieuses »

L’expression « pierre précieuse » regroupe les gemmes qui ont été considérées comme ayant une valeur supérieure aux autres pierres depuis des temps immémoriaux. L’origine de l’expression à proprement parler n’est pas clairement établie, mais elle est assurément liée à la valeur et à la rareté des pierres en question. Les premières pierres précieuses identifiées sont le diamant, le saphir, le rubis et l’émeraude.

Les termes « pierre fine » et « pierre semi-précieuse » désignent les pierres de couleurs dures et transparentes qui n’entrent pas dans la catégorie « pierre précieuse » mais qui peuvent être taillées et polies par les bijoutiers-joailliers. Ces dernières sont moins rares et ont une valeur moins importante que les gemmes dites « précieuses ».

Afin de clore les débats sur ces multiples expressions, il est plus à propos de parler de l’appellation pierre gemme. Dans la législation française, les appellations « pierre précieuse », « pierre semi-précieuse » et « pierres fines » n’existent pas. En effet, ces termes sont regroupés sous l’appellation unique de « pierres gemmes » par souci d’harmonisation avec la nomenclature de la Commission internationale bijouterie, joaillerie, orfèvrerie (CIBJO) qui ne fait pas de distinction.

Bagues anciennes améthyste

Les différents types de « pierres précieuses »

Comme nous l’avons précisé précédemment, on parle de « pierres précieuses » pour évoquer des gemmes rares et d’importantes valeurs, soit le diamant, le saphir, le rubis et l’émeraude. Vous pouvez trouver des modèles de bagues anciennes ornées de ces pierres dans notre boutique.

Le diamant

Le diamant est une gemme composée uniquement de carbone. Son nom découle du mot adamas, signifiant « l’invincible » en grec ancien. En effet, selon nos connaissances actuelles, il s’agit de la gemme la plus dure au monde. Le diamant est à 10 sur l’échelle de dureté des pierres, l’échelle de Mohs. Cela signifie que seule une gemme aussi dure qu’elle, un autre diamant, peut la rayer.

Le diamant est très généralement incolore. Il s’agit du diamant qui trône sur les bagues de fiançailles. Le diamant peut parfois être coloré naturellement, il existe des diamants jaune, bleu, rouge, rose, champagne, brun, orange… Nous avons un bel exemple de diamant naturel brun profond légèrement orange, vous pouvez le voir en cliquant ici.

Historiquement, les diamants sont issus d’Inde où les gisements sont exploités depuis l’Antiquité jusqu’au XVIIIe siècle. À partir du XVIIIe siècle, le Brésil prend le relais jusqu’à la découverte des mines diamantifères d’Afrique du Sud, à la fin du XIXe siècle. Aujourd’hui, les principaux pays producteurs de diamants sont la Russie, le Botswana, le Canada, l’Angola et l’Afrique du Sud.

Ce qui fait la valeur d’un diamant, c’est ce qu’on appelle les 4C du diamant : C de Carat, C de Couleur, C de Clarity (pureté), et C de Cut (taille). La combinaison de ces quatre critères permet à un professionnel d’évaluer la valeur de la pierre.

Considéré comme le roi des pierres précieuses, le diamant est principalement serti sur la traditionnelle bague de fiançailles. On l’utilise également en joaillerie sur tout type de bijou accompagné de tout type de pierre : les pierres de couleur, les pierres organiques et les pierres ornementales. Nous avons un bel exemple de diamant naturel brun profond légèrement orange brun profond légèrement orange, vous pouvez le voir en cliquant ici.

Le saphir

Le saphir est une variété de corindon, il s’agit d’un oxyde d’aluminium accompagné de titane et de fer, lui conférant sa couleur bleue. Son nom découle du mot sappheiros, signifiant « bleu » en grec.

Le saphir possède des couleurs allant du bleu clair au bleu foncé. Cette gemme peut aussi adopter naturellement d’autres couleurs : jaune, orange, vert, rose… Ces couleurs dépendant des impuretés chimiques qu’il peut contenir. On appelle ces gemmes saphir jaune, saphir orange (aussi appelé saphir Padparadsha lorsqu’il est orange rose). Nous avons un bel exemple de bague solitaire ornée d’un saphir jaune, vous pouvez voir la bague en cliquant ici.

Les saphirs proviennent du monde entier. Les saphirs les plus recherchés sont ceux historiquement issus du Cachemire (en Inde), d’une couleur bleu bleuet à reflets soyeux. Au Sri Lanka (anciennement Ceylan), on trouve également des saphirs d’une belle couleur intense bleu roi ; et ceux issus de Birmanie d’un beau bleu intense. Les saphirs du Cambodge et de Thaïlande sont produits en très grandes quantités, mais sont de moins bonne qualité et d’une couleur moins remarquable.

Bague saphir style Art Deco

Le rubis

Le rubis est une variété de corindon, il s’agit d’un oxyde d’aluminium accompagné de chrome, lui conférant sa couleur rouge. Le rubis est en réalité un « saphir ». Il est exactement de la même composition, la seule différence réside dans sa couleur rouge. Son nom découle du mot ruber, signifiant « rouge » en latin.

Le rubis possède une couleur variant du rouge vif au rouge sombre, violacé, au rouge framboise. Le rubis rouge sang de pigeon est la couleur la plus recherchée sur le marché des pierres et des bijoux. Nous avons un bel exemple de bague Belle Époque ornée d’un rubis naturel rouge sang de pigeon, vous pouvez voir la bague en cliquant ici.

Les plus beaux rubis de couleur rouge carmin – les rubis sang de pigeon – se trouvent actuellement dans la vallée de Mogok, en Birmanie. Ces rubis sont très rares et de ce fait sont très onéreux. On trouve également des rubis en plus grande quantité et de qualité moindre en Thaïlande, au Cambodge, au Sri Lanka, au Kenya, en Tanzanie, au Mozambique et en Afghanistan.

Bague vintage rubis

L’émeraude

L’émeraude est une variété de béryl, il s’agit d’un silicate d’aluminium et de béryllium agrémenté de chrome et de vanadium, lui conférant sa couleur verte si spéciale. Son nom découle du mot smaragdos, signifiant « pierre verte » en grec.

Cette gemme possède une rare couleur vert intense variant du vert-jaune au vert-bleu. L’émeraude présente des inclusions naturelles appelées “jardins”. Cette gemme est, la plupart du temps, remplie de petits givres composés d’eau, cela est dû à son origine hydrothermale (à base d’eau) dans les filons riches en chrome (lui donnant sa couleur) et en béryllium (lui donnant sa structure). Il est donc tout à fait courant de retrouver ces inclusions dans l’émeraude.

Les plus belles émeraudes sont principalement issues d’Amérique du Sud, en provenance de Colombie. Des émeraudes de qualité sont également issues de Russie (dans l’Oural). On retrouve cette gemme au Brésil depuis le début du XXe siècle et sur le continent africain à partir de 1925, en plus grande quantité, mais de moins bonne qualité : en Zambie et au Zimbabwe.

Bague émeraude claire vintage

Les différents types de pierres fines

Comme évoqué précédemment, les pierres fines et les pierres semi-précieuses sont des gemmes transparentes, translucides à opaque que l’on retrouve en grande quantité à la surface du globe. Ces dernières peuvent être taillées ou polies pour être utilisées en bijouterie ou en joaillerie. Découvrez ce que vous ne saviez pas sur les pierres.

Les pierres fines

Les pierres fines sont des pierres de couleur transparente, taillées de façon multiple, utilisées de tout temps dans la réalisation de bijoux. Ces gemmes n’ont pas une seule couleur spécifique, elles possèdent une grande palette de variétés de couleurs.

L’aigue-marine

L’aigue-marine est la petite sœur de l’émeraude, autrement dit une variété de béryl. Cette gemme contient du fer en faible quantité. Le fer est l’élément responsable de sa couleur allant du bleu clair au bleu intense, voire légèrement vert. Les aigue-marines les plus recherchées sont celles provenant de Santa Maria, au Brésil.

L’améthyste

L’améthyste est une gemme de la famille des quartz. Elle tire sa couleur, variant du mauve au violet, de la présence de fer dans sa composition. L’améthyste présente des inclusions naturelles de givres, qui lui donnent un aspect parfois nuageux. Les quartz comme l’améthyste et le cristal de roche sont les gemmes les plus fréquentes à la surface de la planète.

La citrine

La citrine est une gemme de la famille des quartz. Elle tire sa couleur variant du jaune clair à l’orange, aussi appelé madère. Sa couleur provient du niveau de la teneur en fer dans sa composition. La citrine se trouve moins facilement que l’améthyste dans la nature. Pour pallier sa rareté, des améthystes sont chauffées artificiellement afin d’obtenir une citrine. Ces citrines obtenues par traitement thermique sont annoncées par le professionnel vendeur de la gemme.

Le grenat

Le grenat est une gemme issue d’une très grande famille de minéraux. Il présente une très grande variété de couleur. Le grenat le plus connu est le grenat almandin possédant une couleur rouge foncé lie-de-vin. Il a beaucoup été utilisé dans la réalisation des bijoux de Perpignan. Le grenat peut également être rouge vif (grenat pyrope), vert (grenat tsavorite, grenat démantoïde de Russie), orange (grenat spessartite, grenat hessonite), rose-rouge (grenat rhodolite) et à couleur changeante (grenat malaya). Ces différentes variétés proviennent de différentes régions du monde, notamment en Inde, au Kenya, à Madagascar, au Mozambique, au Nigeria, au Sri Lanka et en Tanzanie.

La tanzanite

La tanzanite est une gemme aux caractéristiques spéciales, qui a été découverte en Tanzanie à la fin des années 1960. Elle possède une couleur caractéristique bleu violacé. La tanzanite possède la particularité d’avoir des éclats de couleurs différents selon son orientation : passant du bleu saphir au violet, puis au rouge sombre. Cette pierre précieuse est surtout sertie sur les bijoux vintage et contemporain du fait de sa découverte tardive.

La topaze

La topaze est une gemme que l’on retrouve dans une large palette de couleurs. Les couleurs les plus courantes restent le jaune, le rose et le bleu vif. On retrouve très souvent les appellations « topaze Blue London » et « topaze Swiss blue » sur les sites de vente de bijoux contemporains. Ces appellations sont des mentions commerciales visant les topazes ayant subi un traitement (par irradiation ou thermique) afin d’obtenir artificiellement une couleur qui n’existe pas ou peu dans la nature. La loi prévoit que les traitements subis par les gemmes doivent être mentionnés.

La tourmaline

La tourmaline est une pierre précieuse qui peut présenter toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Voici les noms de certaines tourmalines particulières : La rubellite (rose vif à rouge), la dravite (jaune à marron), la verdelite (vert clair à foncé), l’indicolite (bleu profond indigo), la shörl (noire), l’elbaïte : multicolore, la tourmaline melon d’eau (verte et rose) et enfin l’archroïte : (incolore). Une gemme comme la tourmaline Paraïba, d’une couleur bleu néon ou turquoise avec une pointe de vert, peut parfois être d’une très grande valeur du fait de sa grande rareté.

L’agate

L’agate est une variété de calcédoine qui présente une grande variété de couleur à dominante de gris, de blanc et de brun. Cette pierre est appréciée pour la fabrication de camée et d’intaille depuis l’Antiquité. Aujourd’hui, il est courant de trouver des agates aux couleurs vives (bleues, rouges…), il est important de préciser que ces couleurs ne sont pas naturelles et résultent d’une teinture artificielle.

L’opale

L’opale est une gemme de silice hydratée. Il y a deux types d’opale, l’opale noble et l’opale commune. L’opale noble possède des jeux de lumière comme l’Opale Arlequine, l’Opale noire d’Australie, l’Opale de feu. L’opale commune ne présente aucun effet lumineux, ou alors très peu. On peut trouver en France l’opale de Quincy, une opale rose appelée quincyite et dont la couleur est due à la des inclusions de sépiolites colorées et de pigments organiques.

Bague opale et grenats

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X