Ce que vous ne saviez pas sur les pierres précieuses

Quelques vérités surprenantes sur les pierres précieuses :

1. Les « pierres précieuses » n’existent pas : en effet, dans la législation française les appellations «pierre précieuse» ou « semi-précieuse », sont regroupées sous l’appellation unique de «pierres gemmes» par souci d’harmonisation avec la nomenclature de la Commission internationale bijouterie, joaillerie, orfèvrerie (CIBJO) qui ne fait pas de distinction.


2. Le rubis est un saphir : oui, le rubis est en fait un saphir de couleur rouge. Il est exactement de la même composition, la seule différence réside dans sa couleur. Elle est si rare, si intense et particulière que l’on a préféré lui donnez un autre nom : le rubis.


3. Il existe des saphirs de toutes les couleurs : oui, adieu l’idée préconçue qu’un saphir serait uniquement bleu. La plupart des gemmes sont dites « allochromatiques », on peut les trouver sous différentes nuances de couleur : saphir jaune, saphir orange (Padparadsha), saphir violet, saphir vert, saphir rose… Cela vaut également pour toutes les autres gemmes allochromatiques : le diamant, la topaze, la tourmaline, parmi d’autres. 


4. L’opale comporte des jolis jeux de lumière : pas toujours ! Il faut différencier l’opale noble, qui possède des jeux de lumière comme l’Opale Arlequine, l’Opale noire d’Australie, l’Opale de feu ; de l’opale commune qui n’en pas pas, ou peu. En France, nous pouvons nous targuer d’avoir l’Opale de Quincy (Cocorico). Vous pouvez aussi trouver des opales dendritiques, les Opales Oeil de chat, les opales Cacholong, etc. 


5. Une émeraude est toujours limpide et claire comme de l’eau de roche : non. Une émeraude est rarement limpide et sans inclusion (ou alors vous êtes une personne très chanceuse). L’émeraude est la plupart du temps, remplie de petits givres composés d’eau, cela est dû à son origine hydrothermale (à base d’eau) dans les filons riches en Chrome (lui donnant sa couleur) et en Béryllium (lui donnant sa structure). Ces givres sont très poétiquement appelés « Jardins de l’Émeraude ».

Source images: https://www.lotusgemology.com/index.php/library/

X