Collier Art Nouveau email

Collier de la période Art Nouveau en émail transparent orné de pierres d’imitation et d’une perle.

UGS : 100-272 Catégorie : Étiquettes : , , , , ,

Description

Collier Art Nouveau email plique-a-jour en argent et argent doré. Le pendentif prend une forme florale stylisée faisant penser à une orchidée. Il est en émail plique-à-jour bleu et violet. Deux doublets grenat/verre ornent la partie supérieure et centrale dans un serti perlé. Plusieurs marcassites agrémentent le pendentif. Le pendentif central soutient une perle en papmpille. La chaîne est composée de fines mailles figaro. Un élément floral orné de marcassites est fixé à la chaîne. Bijou français de l’époque Art Nouveau, orfèvre Adolphe Dupont, circa 1910. 

Poinçon sanglier, poinçon de l’orfèvre (actif entre 1901 et 1913)

Longueur totale de la chaîne: 46 cm
Hauteur du pendentif : 3,7 cm
Largeur du pendentif : 3,5 cm

Condition : fissures aux émaux mais sans éclat ni manque. 

Poids : 10,38 gr

Point historique : dans les bijoux anciens, la période Art Nouveau se caractérise par l’inspiration de la faune, de la flore et aussi de la femme. À cette période, l’art Japonais influence tout particulièrement les joailliers. C’est pourquoi, on retrouve très souvent les mêmes sujets : la femme de profil, le papillon, l’abeille butineuse, la libellule, des animaux fantastiques, l’hippocampe, le poisson, etc. Les pierres fines et décoratives les plus prisées de cette période sont l’opale, la pierre de lune, la topaze, l’améthyste, l’agate, l’ivoire et la corne. Enfin, les joailliers utilisent l’émail sous toutes ses formes, il offre une gamme de couleur infinie et donne un aspect intéressant au bijou, comme l’émail plique à jour.

Point technique : le plique-à-jour est une technique d’émaillage très à la mode au 19ème siècle. Semblable à celle du cloisonné, elle consiste en l’application d’émaux sans fond métallique. De telle sorte que le bijou émaillé, une fois chauffé, laisse entrer la lumière de part sa transparence ou sa translucidité et laisse les couleurs envoûter l’observateur. Pour mieux comprendre, on pourrait dire qu’il s’agirait d’un vitrail miniature. Les grands maître de l’Art Nouveau en était passionné, René Lalique, Eugène Feuillâtre, Henri Vever, etc. Au Japon, cette technique est connue sous le nom de « shoota-hippo ». Dans le monde du bijou contemporain, le grand artiste joaillier russe Ilgiz Fazulzyanov s’est spécialisé dans l’émail et ne se cache pas d’être inspiré par René Lalique.

Informations complémentaires

Matériaux

Période

Pierres

,

Types de bijoux

Colliers et chaines

collier art nouveau émail en argent signé Dupont

Collier Art Nouveau email